Accueil


Nevers


Sites Nevers
 

       

Nevers
Les rues, places et squares

 

= monument historique (voir la liste complète)

 

Cliquer sur les photos pour les agrandir

 

La place Carnot

Adresse : place Carnot

La Place Carnot joint les rues principales du Centre-Ville.

 

photos août 2008 :

 

La place de la République

Adresse : place de la République

Elle fait face au Palais Ducal.

Ses différents noms : place de la Fédération puis place de la Révolution (1789), place de la Constitution (1791), place du marché au blé (1792), place Brutus (1793), place Marengo (1799). Sous l'Empire, place Ducale. Place de la République (1848), de nouveau place Ducale (1852), de nouveau place de la République (depuis 1883).

Décidée en 1607 par le duc Charles de Gonzague pour agrémenter la ville d'un vaste espace public central qui lui faisait alors défaut, cette place, dessinée par l'architecte Clément Métezeau, organise un volume géométrique vers la Loire devant le Palais Ducal. Les immeubles qui la bordent ont perdu leurs arcades en rez-de-chaussée et leurs doubles pignons à redents mais esquissent encore la perspective linéaire qui caractérisait leur alignement malgré la légère déclivité du sol. Le projet d'escalier monumental vers la Loire, présenté sur la vue dessinée en 1650 par Isaac Sylvestre, ne sera en fait réalisé qu'au début du XXe siècle sous la forme paysagée actuelle. (source : "Cheminement piéton de la Ville de Nevers")

photo 24 janvier 2015 :
La place de la République sous la neige.

 

photo 15 juin 2013 :
Une vue depuis le 7ème et dernier étage
du bâtiment de la Bourse du Travail,
au-dessus de la Maison de la Culture

 

photo 23 février 2013 :
La place sous la neige

 

photo mars 2012 :

 

photo septembre 2005 :

 

 

La rue des Ouches

Adresse : rue des Ouches
Patrimoine :
Remparts et vieux murs inscrits MH en 1946, sous le N° PA00112972

La rue des Ouches correspond à l’ancien fossé longeant la partie du rempart primitif de la Cité. Elle contient aujourd’hui les restes des anciennes murailles de la ville, les murs de soutènement du Château Ducal ainsi que certaines dépendances des maisons et jardins des rues parallèles. Dans cette rue se trouvaient les anciens "gardes-pompes", autrement dit les pompiers. inscrits à la liste des monuments historiques.

photos janvier 2009 :

 

 

La rue François Mittérand

Adresse : rue François Mittérand

Elle est populairement appelée "rue du Commerce", son ancienne dénomination.

C'est une rue piétonne, centralisant la plupart des commerces du Centre-Ville de Nevers.

photos 10 novembre 2013 :
La rue centrale abandonnée ce dimanche
de long week-end du 11 novembre, vers 17h00

 

 

Le square de la Résistance

Adresse : square de la Résistance

Le square de la Résistance est devenu, après des travaux en 2011, une grande place piétonnière, idéale pour recevoir des expositions et marchés. Avant cela c'était un petit parc.

* Après les travaux de réfection de 2011 :

photo juin 2012 :

* Avant les travaux de réfection de 2011 :

photos octobre 2007 :

 

Le quai de Mantoue

Adresse : quai de Mantoue

Ce sont les premières maisons que l'on découvre en entrant à Nevers par le sud de la ville. Elles longent la Loire.

 

photo 15 juin 2013 :
Une vue depuis le 7ème et dernier étage
de l'horrible bâtiment de la Bourse du Travail,
au-dessus de la Maison de la Culture

 

photos août 2008 :

 

 

La rue des Ratoires

Adresse : rue des Ratoires

Superbe rue ancienne à pavés, la rue des Ratoires fait partie des ruelles de contournement des anciens remparts de la ville.

photo 16 février 2014 :

 

photo septembre 2005 :

 

 

La rue Casse-Cou

Adresse : rue Casse-Cou

Une rue pittoresque de Nevers, témoin du parcellaire médiéval et de la morphologie particulière de Nevers. A voir le dénivelé de ces escaliers, la rue porte finalement bien son nom !

photos mars 2008 :

 

photo septembre 2005 :

 

 

La rue Grelu

Adresse : rue Grelu

Cette rue typique du vieux Nevers relie le quai des Mariniers à la rue Saint-Genest. Elle fait face à la Loire.

photo juin 2011 :

 

 

Adresse : place Saint-Laurent / rue du Midi / rue Saint-Didier / rue des des Conrade

La partie centrale de la place était occupée autrefois par l'église Saint-Laurent qui existait au moins depuis le XIIe siècle comme église paroissiale. Elle était entourée d'un cimetière. La paroisse fut supprimée en 1791 et son dernier curé, l'abbé Philibert Fougère, qui avait été député du clergé nivernais aux Etats-Généraux en 1789, fut victime des massacres de septembre 1792 à Paris, puis béatifié par le Pape Pie XI. A la Révolution l'église fut vendue et servit d'entrepôt avant d'être rachetée 8.000 FF par la ville en 1848. Un arbre de la liberté fut planté à côté cette année-là. Le toit de l'église s'écroula en 1849 et le reste fut rasé. Les dernières traces (abside et pâté de maisons à côté) disparurent en 1877. Quelques inscriptions et sculptures furent déposées au musée de la Porte du Croux. Sur la place ainsi créée, fut organisé un marché en plein air jusqu'à la création du marché Carnot tout proche. Elle servit alors de stationnement pour les voitures à cheval (ce qui engendra la "rue des fumiers" à côté ! Nommée ainsi à cause des déjections des chevaux...). Puis l'espace central fut réservé aux piétons, les voitures stationnant tout autour. A plusieurs reprises lors de travaux, on découvrit sarcophages et ossements provenant de l'ancien cimetière comme en 1972 à l'occasion de l'installation d'un transformateur EDF.

photos 19 octobre 2013 :
Le 2ème marché aux truffes

La truffe de Bourgogne (Tuber Uncinatum Chatin) est la première truffe qui a été consommée à la table des rois de France et ils savaient l'apprécier à sa juste valeur. A maturité, elle dégage des parfums remarquables où la puissance se combine merveilleusement à la finesse. Les amateurs savent qu'il ne faut pas la cuire pour lui préserver ses arômes et qu'il faut l'utiliser crue ou chauffée délicatement en infusion dans la préparation de la recette.

 

- Le site web du Syndicat des Producteurs de Truffes de Bourgogne
- Le livre "La Truffe de Bourgogne" : histoire, biologie, écologie, culture, récolte et gastronomie (100 recettes), 256 pages illustrées de plus de 100 photographies couleurs : éditions "Pétrarque". 

 

 

Le square Jean-Baptiste Thévenard

Adresse : entre la rue Saint-Martin et l'avenue Pierre Bérégovoy

Face à la Poste, entre l'avenue Pierre Bérégovoy et la rue Saint-Martin, s'intègre un petit coin de verdure.

 

photos juillet 2008 :

 

 

Le square Jongkind

Adresse : square Jongkind

Ce square porte le nom du peintre Johan Barthold Jongkind (1819-1891) qui effectua plusieurs séjours à Nevers, pour y peindre une vue globale de la ville depuis la Loire ainsi que plusieurs monuments et rues.

Jusqu'en 1999, un "Wellingtonia gigantea", arbre de la famille des séquoias, occupait ce site. Extraordinaire dans le paysage de Nevers, il fut planté en 1866 pour accompagner avec son square le percement de ce quartier en 1865. Ce percement achevait la traversée de la ville par un axe nord-sud prolongeant la route impériale n°7 depuis la porte de Paris et aboutissant au pont de Loire par les quais. Ce square porte depuis 1991 le nom du peintre hollandais Johan-Barthold Jongkind qui a effectué des séjours à Nevers entre 1861 et 1882. Originaire de Latrop, dans la région de Rotterdam, il est né le 3 juin 1819. Il s'installe à Paris et participe au Salon des Refusés en 1863. Il découvre le Nivernais et pendant plus d'une vingtaine d'années il fréquente ponctuellement la région. A Nevers, sa présence reste attachée à l'hôtel Saint-Louis où il résida et où l'on conserve toujours son souvenir. (source : "Cheminement piéton de la Ville de Nevers")

photos août 2011 :