Accueil


Ecriture


Articles

   

C'est reparti
pour les plantes invasives !

le 24 juin 2013

 

L’invasion reprend ! Celle de la renouée du Japon, notamment, mais aussi la jussie à grosse fleur. N’oublions pas non plus quelques ambroisies à feuilles d’armoise ou encore le robinier faux-acacia. Ce sont des espèces végétales très jolies, qui prolifèrent rapidement. Cependant leur expansion prend totalement la place des plantes habituelles. Les insectes ne trouvent plus leurs végétaux, donc ils disparaissent de ces lieux. Les petits animaux qui mangent ces insectes disparaissent alors à leur tour, etc. C’est donc toute la biodiversité locale qui se retire !

Ces belles envahisseuses ont atteint toute l’agglomération de Nevers ! Leur prolifération est facilitée par les différents cours d’eau (la Loire, la Nièvre, le canal latéral, l’Eperon) et par les voies ferrées. Par exemple, la jussie à grosse fleur nappe la surface de l’eau vers la Jonction à Nevers, ainsi que le long de la Loire au sentier du Ver-Vert à Nevers et Marzy. Ce même sentier est également envahi par la renouée du Japon, tout comme l’affluent de la Nièvre au quartier du Mouësse à Nevers et à Coulanges-lès-Nevers. Cette même renouée du Japon jalonne la vélo-route le long du canal latéral à la Loire à Nevers, Challuy, Sermoise-sur-Loire et Gimouille. Varennes-Vauzelles connaît son lot d’invasion, notamment au niveau des voies ferrées (« Les Perrières » par exemple). On trouve aussi des invasions dans la Loire à Fourchambault près du pont. Toutes les communes environnantes sont soit déjà infestées, soit elles le seront prochainement.

 

Pour couronner le tout, leur élimination est complexe à réaliser. Car il suffit d’un fragment tombé au sol, après avoir tondu ou arraché la plante, pour qu’elle se développe à nouveau grâce à sa haute capacité de régénération par bouturage.

 

Si vous trouvez un lieu envahi par ces végétaux, surtout ne le touchez pas, afin de limiter son développement. Il peut toutefois être déclaré sur la base « Flora » qui répertorie les invasions au niveau national. Pour cela Philippe JEANNET vous propose de lui indiquer votre découverte pour qu’il aille voir sur place et réalise cette déclaration. Envoyez un mail à contact@cypris.fr. Les photos de la plante et une photo plus globale du lieu seront les bienvenues.

 

Le moyen de lutte préconisé actuellement est l'épuisement de la plante. Des expériences sont en cours depuis quelques années dans différents pays, dont la France, pour éradiquer la renouée du Japon. Mais aucune technique infaillible n'a pour le moment été identifiée. Le service Environnement du Conseil Général de la Nièvre procède à des expériences de destruction de cette plante, au sein d'un espace protégé sur la commune de La Celle-sur-Loire, au lieu-dit "Les Brocs".

 

Les espèces invasives connues localement, végétales et animales, sont listées sur le site internet de Bourgogne Nature : www.bourgogne-nature.fr.

 

Renouée du Japon, au canal latéral à la Loire

Renouée du Japon, au canal latéral à la Loire

Renouée du Japon, au bord de la Loire à la Jonction

Renouée du Japon, sur la vélo-route

Renouée du Japon, sur la vélo-route

Renouée du Japon, au centre-ville de Nevers sur la rivière Nièvre

Renouée du Japon, le long de la Loire, au sentier du Ver-Vert

Jussie à grosse fleur, dans la Loire au sentier du Ver-Vert

Jussie à grosse fleur, dans la Loire au niveau du pont à Nevers

Jussie à grosse fleur, dans la Loire au canoé-club

Jussie à grosse fleur, dans la Loire au niveau de la Jonction

Un zoom sur la très jolie fleur de jussie...

Jussie à grosse fleur, dans la Loire au sentier du Ver-Vert

Ambroisie à feuilles d'armoise, au niveau du pont de chemin de fer à Nevers, sur le quai de promenade le long de la Loire

Ambroisie à feuilles d'armoise, sur le quai de la Loire, entre les deux ponts à Nevers